Rose des Vents Montpellier


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Univers de jeu

Aller en bas 
AuteurMessage
Chataigne
Aventurier(e) Béni(e) des Dieux
Aventurier(e) Béni(e) des Dieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 490
Age : 33
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Capitaine du navire RdV
Coups critiques : 418
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Univers de jeu   Lun 17 Fév - 22:36

La légende

Il y a longtemps de cela, les hommes vivaient sur la déesse Gaès, la "Terre du Bas", sous les nuages. Ils étaient prospères et vivait dans l'opulence, mais pour assouvir leur soif de pouvoir et d'or ils étaient prêt à tous. Gaès fut irrité d'être aussi mal traité par les hommes qu'elles avaient enfantés. Elle se mit à rechigner à donner aux hommes ce dont ils avaient besoin. Peu à peu, les guerres pour s'accaparer les dons de Gaès devinrent une routine dont les hommes payaient le lourd tribu jour après jour. Voyant les conflits incessants, les seigneurs de la Terre du Bas décidèrent de rompre tous leurs traités pour avoir le droit d'utiliser les armes les plus mortelles les uns sur les autres. Ce fut une période de grande tragédie. Les dieux des cieux,eux voyaient toute cette souffrance et le dieu du disque d'or, Héliophase, si triste de voir tant de haine finit par pleurer des larmes de feu jusqu'à Gaès, son épouse. Les hommes, apeurés, ne comprirent pas ce message qui devait permettre aux hommes de réapprendre à se parler sans utiliser la grande toison de cuivre qui apportait la lumière et les mots à chacun. Ils profitèrent que la toison fut déchirée pour s'assaillir les uns les autres tel des bêtes sauvages. C'est alors que le dieu du ciel d'azur, Stratios, voyant son frère continuer de pleurer décida de cacher toute cette haine des yeux de son frère Héliophase en recouvrant la terre de ces fils les nuages. Eolia, déesse du Souffle continu, amante de Stratios, qui aimait jouer avec les hommes, entendit les murmures des prières des hommes qui croyaient en elle et qui lui demandait de souffler sur les nuages ces fils pour qu'ils puissent continuer de vivre. Stratios fut vindicatif face à ses fils en leur commandant de ne bouger sous aucun prétexte. Voyant que les nuages ne bougeraient pas Eolia finit par convaincre sa tendre ami Gaès de lui laisser ses membres où vivaient une petite partie des survivants afin qu'elles puissent continuer de jouer avec les hommes. Elle arracha donc ses membres qu'elle mit au-dessus des nuages, contre l'avis de Stratios et les Prieurs continuent de prier Eolia et de jouer avec elle pour que les membres de Gaès ne retourne pas sur la "Terre d'en Bas".

Les nations

L'empire de Moradie

Les moradiens sont un peuple fier, énormément développé. Ils vivent sur la grande île de moradie qu'ont dit être le pied de Gaès. Même si l'île de la Moradie est relativement grande, très vite ils se sont tournés vers la mer de nuage et ont entreprit de coloniser les îles inhabités. Bien que le pays fût longtemps tenu par des seigneurs divisés, l’union sous le drapeau de l’Empire ne fait maintenant plus aucun doute. Ils possèdent probablement Une des armées les plus grandes mais restes sur une position défensif vis-à-vis des autres nations. Assez avancés technologiquement, les moradiens possèdent de nombreuses manufactures et usines modernes dont les biens s’exportent au-delà des frontières de l’Empire et qui sont alimentés par les ressources des colonies lointaines. Leur flotte suit aussi les avancées technologiques et ils furent les premiers à construire des bateaux faits entièrement d’acier. La population c’est fortement urbanisée en peu de temps engendrant une capitale à la taille indécente où se côtoient les magnifiques palais et les usines et hangar en brique rouge.



L'Edlemänner

Parti d’une petite nation parmi tant d’autre dans les Moores, ils ont su grandir en écrasant progressivement tous les ennemis rencontrés sur leur chemin. Ils sont de nature expansionniste malgré quelques sérieux revers dans leur dernière guerre qui les ont conduits à une certaine forme de repli sur eux-mêmes. L’état et tout doucement devenu un état militaire où les forces armées dirigent d’une main de fer. Durant ce repli, ils ont appris à se concentrer sur les technologies militaires pour préparer une revanche sur les autres nations qui ont souillés l’honneur des généraux. Peu de secret filtre sur ce qui se trame réellement au sein de cette nation qui maintient pour l’instant des rapports diplomatiques relativement courtois avec ses voisins.



La Ligue Heliostratis

La ligue Heliostratis regroupe toute une série de ville indépendante où la bourgeoisie a pris le pas sur la noblesse. Toutes les communautés se sont soudées autour d’un conseil des plus puissants et des plus influents des marchands qui sont élu par le peuple. Ils jouent un rôle majeur dans les échanges entre les différentes nations souveraines et sont souvent présent dans tous les ports connus à travers de grandes guildes marchandes. Extrêmement riche et dépourvu d’armée régulière ils pourraient faire l’objet de toutes les convoitises des autres nations mais c’est sans compter sur les mercenaires et les corsaires les plus redoutables gracieusement payé par le conseil qui pourvoit à leur équipement. La caste dirigeante étant composée de marchand et non de noble tape à l’œil, les villes disposent de très nombreux hôtels particulier mais peu de grande forteresse ou de grand palais richement décoré. Malgré l’accumulation des richesses, ils se veulent vertueux et n’hésitent pas à nommer leur bateau d’une vertu ou d’un trait positif.



Royaume de Skargarad

Situé dans les terres froides du nord, le royaume de Skargarad à forger des hommes au tempérament chaud, bagarreur mais jovial. Pour tenir face aux vents glacial, leurs villes sont le plus souvent construites dans la roche et constitue des galeries encore plus tortueuse que les rues de la capitale de la Moradie. Leurs navires sont eux aussi tout aussi impressionnant, souvent massif et bien armés. La rudesse de leur climat les a obligés à vivre du pillage des communautés plus au sud d’eux mais dans cette nouvelle ère industrielle, certain seigneur y voient l’occasion de changer de la voie du pillage vers celle du commerce ce qui entraine des divisions internes qui commence à se faire ressentir au sein du royaume qui ne souffre que très peu des incursions ennemis.



Califat Arthackbéen

Probablement une des nations les plus étalés mais certainement pas une des nations en devenir. Le califat a tourné entre plusieurs grandes familles, souvent par le massacre de la famille en place, entrainant alors le déplacement de la capitale vers un autre lieu. L’étalement cause un éloignement trop important à la capitale permettant à des seigneurs d’opérer comme bon leur semble sur leur territoire. Dans cette ingérence, les princes des mers des nuages ont su tirer parti de la piraterie pour faire leur fortune. Malheureusement, aujourd’hui, les nations modernes souhaitent faire changer les choses en apprenant au califat comment bien régner sur ces terres. A l’heure actuelle, la capitale Trimar joui d’un luxe démesuré en raison du contrôle de la passe des 100 cascades qui permet de franchir les vieilles terres vers le continent Andariate. Un très grand nombre de négociant se sont installés sur place pour revendre ce qui arrive d’un côté ou de l’autre de la passe et les marché y sont très nombreux. On raconte que jadis une capitale aux richesses encore plus opulentes se trouverait dans le désert de la mer de sable.



République de Binsell

Issu depuis peu d’un regroupement de nations révoltées contre la noblesse décadente, la république de Binsell tente de prôner des valeurs nouvelles de liberté et d’émancipation. On y trouve un nombre grandissant de philosophe et de sociologue qui tentent de comprendre la société moderne qui se débat encore dans une mélasse bureaucratique qui ne laisse plus la place aux décisions arbitraires de la noblesse d’antan. Malgré la révolte contre la noblesse, la République prend souvent exemple sur son voisin, souvent ennemi, qu’est l’Empire de Moradie et c’est pourquoi la République s’est lancée dans une colonisation de ce qui n’avait pas encore été pris par son concurrent et d’une industrialisation galopante. Mais les idées de révolte couvent encore sous la surface, laissant aux dirigeants des marges de manœuvres faibles. Ce fut la première nation à abolir l’esclavage et à reconnaitre l’humanité dans chaque homme ou femme de ce monde et les mœurs les plus fantaisistes se retrouvent dans les couches les plus aisés nouvellement au pouvoir.



Royaume de Rivaldia

Le royaume de Rivaldia est un vieux royaume qui s’est construit en repoussant petit à petit les groupes de pillards. Une chose est sure, il ne manque pas de richesse. Il fut le premier à exploiter la richesse du « Nouveau Horizon » ce qui lui valut d’avoir bon nombre de colonies dans ces nouvelles terres. Le royaume jouit d’un certain luxe et d’une certaine renommé de marin audacieux ayant été prêt à braver les grands vents pour ramener des trésors à foison. Mais la pratique d’une certaine forme de la religion qui tend à proscrire tout ce qui est peut être l’œuvre des démons anciens de la « Terre du bas » à ralentit les avancées technologiques, laissant à la traine une nation jadis puissante et riche, car aujourd’hui, très peu des ressources du nouvel Horizon arrive à bon port face à des pirates bien équipés. Il ne faut pas croire pour autant que  la nation cours à sa perte car elle possède probablement la flotte la plus nombreuse et une expérience de la mer des nuages sans pareil.



Les principautés insulaires du Septentrion

Bon nombre vous diront que les principautés descendent de marins peu fortunés qui se sont perdus dans le dédale des îles du Septentrion et qui finirent par s’installer en seigneur, d’autre vous diront que ce sont des nobles déchu de l’Empire de Moradie qui sont venus se réfugier dans ses îles et d’autres encore diront que ce sont des pillards de Skagarad qui finirent par s’installer à force de raid incessant. Une chose est sure, Chaque île est gouverné par un « prince » qui prétend provenir d’une lignée ancestrale et possédant une généalogie où se retrouve des nobles de toutes les autres nations. De par la richesse des îles, chaque famille princière possède des richesses plus ou moins importantes et s’empresse bien de montrer aux autres familles l’étendue de celles-ci. C’est pourquoi chaque ville portuaire révèle un style qui lui est propre et dans laquelle siège un palais fastueux. Les fêtes sont nombreuses et il est de bon ton aux nobles de représenter dignement leur maison dans les jeux de guerre ou dans les arts les plus raffinés. Malgré quelques querelles internes entre les familles, les différents ont toujours su être mis de côté pour combattre les ennemis communs et ce serait faux de croire que la flotte que pourrait alignée les principautés ne serait qu’un ramassis de bateau clinquant ne servant qu’à l’apparat.



Andariate

Contrairement au "Nouveau Horizon" qui était vide d'hommes, les Terres Méridionales recelait une civilisation totalement différente des nations souveraines. Les hommes possédaient le teint plus jaune à pâle et les yeux plus refermés. Bien qu'il furent nombreux leur civilisation s'est tournée vers l'intérieur des terres plutôt que vers l'extérieur les laissant dans un retard considérable en terme de navigation aérienne. De plus, malgré l'unification sous un roi-dieu, chaque seigneur de guerre faisait ce que bon lui semble et préférait le plus souvent faire la guerre à son voisin. L'arrivée des étrangers du Nord a bouleversé leur société. Ils se sont laissés coloniser mais ne se sont malgré tout pas soumis aux "visages roses". On prétend même qu'ils s'accaparent secrètement les savoirs des autres nations et les améliore à leur manière avant de repousser ceux qu'ils pensent être des envahisseurs.


_________________
Pour un avenir rolistique meilleur.
Cowboy Bebop : MJ
Sky Ranger : MJ

Vampire : Joshua, le Tremere
Ars Magica : Habelard, ou la passion du livre
Metal Adventures : Lockbar et son gros canon
Dark Earth : Baranka ferrailleur de l'Obscur
Lycéenne : Sakamoto la bagarreuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rosedesvents-montp.forumactif.org
Chataigne
Aventurier(e) Béni(e) des Dieux
Aventurier(e) Béni(e) des Dieux
avatar

Masculin
Nombre de messages : 490
Age : 33
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Capitaine du navire RdV
Coups critiques : 418
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: Univers de jeu   Mer 19 Fév - 9:12

Petite mise à jour pour l'Andariate et quelques corrections de fotes d'ortografe  geek 

_________________
Pour un avenir rolistique meilleur.
Cowboy Bebop : MJ
Sky Ranger : MJ

Vampire : Joshua, le Tremere
Ars Magica : Habelard, ou la passion du livre
Metal Adventures : Lockbar et son gros canon
Dark Earth : Baranka ferrailleur de l'Obscur
Lycéenne : Sakamoto la bagarreuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rosedesvents-montp.forumactif.org
 
Univers de jeu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dark Heresy - Un JdR dans l' univers de 40K
» [Blog] BIONICLE : L'Héritage de l'Univers
» [Stop-Motion] Projet: univers wars
» bd sur l'univers de warhammer
» [Héritage] Les factions de l'Univers Matoran élargi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rose des Vents Montpellier :: Les oubliettes de la rose des vents :: Sky Ranger - Pirates des nuages-
Sauter vers: